Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2007 1 05 /02 /février /2007 22:42


Avec un cœur si grand

Qu’il déchire les nuages,

Avec un cœur si fou

Qu’il en devient si sage,

Un cœur tout innocent

Qui s’ouvre en partage

De la terre et du sang

Comme un doux héritage

 

Et puis qui sait ce qu’aimer veut dire ?

Qui peut en décrire les contours sans folie ?

Et qui peut en trouver les buts sans génie ?

Tributaire des corps qui passent à l’Ouest,

Envolée des cœurs qui glissent du Nord,

Ecrasée par ceux qui viennent du Sud,

Oubliée par l’Est, oubliée encore…

 

Et qui sait mesurer le poids de l’indifférence ?

Qui donc peut la saisir, la mettre dans une balance ?

Et qui peut en déduire le poids de mes errances

Et le multiplier par celui de mes chances ?

Il n’y a que l’ange, son cœur. Oui, seul son cœur le peut.

 

Ange bleu, cœur pur,

Poésie qui claque dans un murmure…


Partager cet article

Repost 0
Published by Jule Pilpus - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires