Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2006 4 23 /11 /novembre /2006 14:54


Désillusion liquide coule dans les veines de mes croyances

Douce musique spasmodique égaye mon instant présent

De vieilles illusions trainent encore dans les doigts de mes gants

Et s’envolent vers des ciels limpides d’aurores sans fins

Où se coulent des oiseaux aux ailes recouvertes de sel

Et des idées chaotiques que partout le vent sème

Tu les vois, elles convergent vers toi avec leurs grandes ailes

Elles plongent vers le ciel comme de grands oiseaux blancs

Je suis leur trajectoire avec mes vieilles jumelles

Sur de grands nuages qui mangent tout mon ciel

Et si elle vient vers moi, je plonge, pourquoi pas…

 

***

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jule Pilpus - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires